“C’est dur, mais on sait pourquoi on souffre”

29

MAI 2018

Par Joakim Faiss

« Pédaler pour les enfants » à l’invitation de l’UNICEF Suisse, ce sera bientôt une tradition à Crans-Montana. En juin 2017, lors de la 2e édition de Cycling for children, ils étaient près de mille à suer sous un soleil éclatant pour venir en aide aux enfants en difficulté. En ferez-vous partie le 9 juin prochain?

«Au milieu de cette montée vers Colombire, sur les hauts de l’Aminona, j’ai vraiment trouvé ça très dur, et je me suis demandé si les organisateurs n’avaient pas exagéré», se souvient le Valaisan Eric Morard, un cycliste pourtant aguerri qui brille à longueur d’année sur les compétitions de VTT marathon. «Cette montée vers le col de Plumachit est vraiment raide», ajoute-t-il. «Mais j’ai ensuite compris que cela faisait partie du concept. Cela rappelle la souffrance des enfants dans le monde, ceux pour qui nous sommes là. C’est dur, on souffre, mais on sait pourquoi», explique le citoyen de Chermignon, non sans émotion.

Le décor aide peut-être à supporter l’effort…

Photos Olivier Borgognon / UNICEF

Le 10 juin 2017, c’est au lever du soleil et à la lueur des bougies que les premiers participants et participantes ont pris le départ à 5 heures du matin. «Ce départ à la lueur des bougies était vraiment féérique et très émotionnel», s’enthousiasme Eric Morard. Parti avec quelques autres cyclistes pour effectuer douze boucles de 20 km et gravir un dénivelé équivalent à celui de l’Everest, le Valaisan s’est finalement arrêté à huit tours et un dénivelé supérieur à l’altitude du mont Blanc.  «Le challenge « Everest » est vraiment super dur et ne laisse pas beaucoup de marge dans les horaires prévus», note Eric Morard, qui risque bien de retenter l’expérience cette année…

450 000 francs récoltés

À 17 heures, en fin d’après-midi, près de mille cyclistes — hommes, femmes et enfants — avaient pédalé avec vigueur selon la devise « Donne tout » pour venir en aide aux enfants en difficulté. Les recettes de la manifestation sont versées à des projets destinés à faire reculer la mortalité infantile. Grâce aux dons récoltés dans le cadre de l’événement, UNICEF a reçu près de 450 000 CHF pour soutenir les programmes de l’UNICEF en faveur de la survie des enfants.

“La difficulté du parcours rappelle la souffrance des enfants dans le monde, ceux pour qui nous sommes là.”

Le but commun était de parcourir en 12 heures à vélo 40 000 km pour les enfants dans le monde, — faire le « tour du monde » en pédalant — pour finir 26 000 km ont été atteints, l’objectif reste donc intact pour l’année prochaine. En 2017, le nombre de cyclistes a presque doublé par rapport à la première édition et le beau temps a aussi attiré de nombreux proches et visiteurs qui ont encouragé les cyclistes avec enthousiasme. Environ 3000 personnes étaient présentes sur place.

Des animations pour petits et grands

La manifestation « Cycling for children » était aussi le théâtre d’activités, jeux et animations variés. Les enfants ont adoré les clowns, la chasse au trésor et les démonstrations de vélo acrobatique. «Franchement c’était top», relève Eric Morard. «Déjà, les enfants de la région avaient été sensibilisés et sollicités à l’école. Ils ont participé à la décoration des routes et c’était très sympa», explique-t-il. La veille, de la course 300 écoliers et écolières des communes de Crans-Montana avaient en effet réalisé de magnifiques décorations du circuit avec des dessins et des peintures sur le thème des droits de l’enfant. « Et le jour de la course, un parcours leur était réservé, très bien organisé avec un petit ravitaillement à la sortie. Certains ont fait 60-70 tours, il faut croire qu’ils ont aimé ça… » Les enfants de six à treize ans ont ainsi pu s’élancer sur un circuit de 1,5 kilomètre.

Quant aux adultes, qui avaient le choix entre une boucle de 20 ou de 15 km, ils avaient aussi l’occasion d’échanger quelques mots en s’arrêtant aux divers stands de ravitaillement. De nombreuses personnalités étaient là en soutien à la manifestation, en particulier Luca Aerni, champion du monde du combiné 2017, Cuche & Barbezat, tandem d’humoristes, Laurent Dufaux, ancien cycliste suisse professionnel, Alex Frei, ancien footballeur professionnel et meilleur buteur de la Nati, Jonathan Fumeaux, champion suisse sur route 2016, Paul Plexi, chanteur et gagnant de la « Nouvelle Star 2016 », Séverine Pont-Combe, championne suisse de ski-alpinisme à sept reprises, Rob Spence, humoriste, et Anatole Taubman, acteur de cinéma et porte-parole de l’UNICEF pour les enfants vulnérables.

En outre, treize chefs d’entreprises participaient à Cycling for children avec une équipe de collaborateurs et collaboratrices, notamment Michel Thétaz de IAM Independent Asset Management, Brian Cookson de l’Union Cycliste Internationale et Eric Tveter de UPC.

« Une immense joie »

Lors de la cérémonie officielle des remerciements à la fin de la manifestation, les cyclistes les plus rapides, les plus endurants et les plus performants en termes de collecte de dons ont été félicités dans différentes catégories. Elsbeth Müller, directrice d’UNICEF Suisse, s’est enthousiasmée de l’importante participation : «C’est une joie immense de voir que tant de personnes ont fait le déplacement jusqu’ici, se sont mobilisées activement pour l’UNICEF et ont manifesté ainsi leur solidarité avec les enfants en difficulté. Et quel plaisir tout le monde a eu pendant cette journée! Grâce aux dons récoltés dans le cadre de l’événement, nous avons reçu près de 450 000 CHF pour soutenir les programmes de l’UNICEF en faveur de la survie des enfants : pour que les enfants ne meurent pas de maladies évitables, pour qu’ils aient accès à l’eau potable et pour qu’ils ne souffrent pas de la faim comme c’est le cas actuellement en Afrique. Au nom de l’UNICEF, je remercie les personnes présentes, les participantes et les participants, les donateurs et les donatrices, les sponsors et les bénévoles ainsi que toutes les personnalités et les partenaires pour leur soutien, leur travail, leur dévouement et leur solidarité.»

Cycling for children, Crans-Montana, le 9 juin 2018
Infos et inscriptions: www.donne-tout.ch